Amont, Marcel

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1929) - Interprète

Né à Bordeaux, où il suit les cours du Conservatoire, il s'oriente d'abord vers l'opérette, puis monte à Paris en 1950 pour tenter sa chance dans les cabarets. En 1956, il accède à une certaine notoriété, avec un passage en première partie d'Edith Piaf à l'Olympia. En plus de l'attention avec laquelle il choisit les chansons qu'il interprète, le public apprécie l'optimisme et le dynamisme du fantaisiste ; Il est alors un invité régulier de 36 Chandelles, l'émission de télévision de Jean Nohain. Il chante "Escamillo", "L'Amour en mer" (paroles de Michel Rivgauche), "Julie" (de Jacques Datin et Maurice Vidalin), "Sa casquette" (de Guy Magenta et Fernand Bonifay), ou "Le Balayeur du roi" (texte de Claude Nougaro).

1960 est l'année de la consécration, avec son premier grand tube, "Bleu blanc blond", une adaptation signée Jean Dréjac. Il récidive en 1962 avec "Un Mexicain" (texte de Charles Aznavour), un titre à contre-courant à l'époque yé-yé, et qui lui donne sur scène l'occasion de se prêter à un de ces rôles de composition qu'il affectionne.

Fin 1962, son premier one-man-show tient trois mois l'affiche à Bobino. De galas en télévisions, de l'Olympia (1970) à Bobino (1976, 1981), en passant par la comédie musicale (1972), il se constitue un répertoire qui alterne pure fantaisie et fraîcheur poétique : "Po po po dis" (1966, musique d'Enrico Macias), "Monsieur", "L'Amour ça fait passer le temps" (1970), "Sur ton coeur j'ai posé ton visage", "Demain j'arrête de fumer" (1982)...

Il interprète également Georges Brassens ("Le Chapeau de Mireille" en 1976, "Le Vieux fossile" en 1979) ou Alain Souchon ("Viennois"), et se fait même auteur à l'occasion. Il a, entre autres, écrit des chansons en patois béarnais et publié en 1994, un livre intitulé "Une chanson, qu'y-a-t-il à l'intérieur d'une chanson ?", qui analyse le processus de création des chansons et leur succès.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM