Arletty

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1898-1992) - Interprète, Actrice

Née à Courbevoie, de parents employés, Arletty (Léonie Bathiat de son vrai nom) débute comme sténodactylo, devient mannequin et tient dans les années 1920 des petits rôles dans des revues au music-hall ou au théâtre de boulevard.

Avec son style de parisienne gouailleuse et délurée, elle atteint une certaine notoriété au début des années 1930 sur les planches, puis au cinéma, où elle devient une vedette en tournant plusieurs chefs d'œuvre : Hôtel du Nord de Marcel Carné en 1938, aux côtés de Louis Jouvet, Le Jour se lève en 1939, en compagnie de Jean Gabin, toujours de Marcel Carné sur des dialogues de Jacques Prévert, puis du même réalisateur et même dialoguiste, Les Visiteurs du Soir en 1942 et Les Enfants du Paradis en 1945.

Elle revient au théâtre et au cinéma en 1949 et poursuit sa carrière jusqu'à un matin de novembre 1966, où elle se réveille quasi aveugle. Bien que comédienne avant tout, Arletty a chanté sur scène, dans des revues ou des opérettes, et au cinéma : "Deux sous de violettes", "La Femme est faite pour l'homme" (1932), "Dans sa baignoire" (1933) ou "Comme de bien entendu" avec Andrex et Michel Simon dans Circonstances atténuantes (1939).

Elle a également enregistré plusieurs disques, en particulier des reprises de succès de Mistinguett ("La Belote", "La Java"). Arletty est décédée à Paris, le 23 juillet 1992.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2016 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM