Benech et Dumont

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

Auteur, Compositeur

Ferdinand Benech (1875-1925) et Ernest Dumont (1877-1941) commencent leur carrière en duo comme chanteurs de rue. Mais c'est surtout en tant qu'auteur (Ernest Dumont) et compositeur (Ferdinand Benech) qu'ils marquent les années 1910 et 1920, en signant quelques uns des plus grands succès de l'époque.

Ils écrivent non pas pour les vedettes du music-hall, mais pour les chanteurs de rue et les orchestres ambulants, qui viennent s'approvisionner en petits formats aux éditions Benech, passage de l'Industrie à Paris.

Leurs chansons, faites pour être dansées ou fredonnées, avec un refrain facile à retenir, sont d'abord destinées à un public populaire : c'est après avoir rencontré le succès dans la rue que "Nuits de Chine" (1922) est repris par Tino Rossi, ou que "Du gris" (1920) est repris par Damia et Fréhel, et enregistré en 1931 par Berthe Sylva. "La Femme aux bijoux" (1912), "Le Grand rouquin" (1912), "L'Hirondelle du Faubourg" (1912), "On m'appelle frisson" (1921), "Dans les jardins de l'Alhambra" (1923), "L'hirondelle du faubourg" ou "Riquita" (1926) ont tous connu la même carrière.

Georgette Plana, à l'instar d'autres artistes, a repris après la guerre de nombreux titres de Benech et Dumont, notamment "Riquita", succès de 1968, écrit 40 ans plus tôt.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM