Charles et Johnny

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

Tout frais débarqué à Paris, Charles Trenet fréquente les boîtes de jazz. C'est au College Inn, fréquenté par des américains, qu'il rencontre Johnny Hess, un pianiste originaire de Suisse, âgé de 19 ans et féru de jazz. Ils montent ensemble un duo à la façon de Pills et Tabet : Charles et Johnny.

Charles Trenet écrit, Johnny Hess compose et, sur scène, tient le piano. Leurs premiers enregistrements sont des messages publicitaires, où Charles Trenet exerce son art du calembour poétique. Ils font leurs débuts en 1933 dans une revue d'Henri Varna au Palace, pour 4 chansons, dont "Sur le Yang-Tsé-Kiang" et "Quand les beaux jours seront là". L'expérience ne dure que 3 jours, mais se poursuit au cabaret Le Fiacre pendant plus d'un an, vestes rouges et pantalons blancs, avec un répertoire étoffé : "L'Ecole buissonnière", "Sous le lit de Lily", "Tout est au duc"..., et un début de renommé qui leur permet d'enregistrer leurs chansons.

C'est au Fiacre qu'ils rencontrent Fréhel, qui interprétera "Le Fils de la femme-poisson". En 1934, ils passent au Théâtre de l'Européen, avec Damia, et à Bobino, ou à l'ABC en 1936. Leur style surréaliste, frais et jazzy leur assure une renommée qui est à son summum quand Jean Sablon interprète leur chanson "Vous qui passez sans me voir". Elle deviendra son indicatif, qu'il promènera autour du monde.

Le duo se sépare définitivement en 1936, quand Charles Trenet part au service militaire.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM