Chevalier, Marc

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1920-2013) - Interprète, Comédien

Marc Chevalier naît en mai 1920 à Avignon. Il suit des études musicales au Conservatoire de la ville et apprend le violoncelle. En 1940, dans le cadre des Chantiers de Jeunesse, il fait partie en Provence d'une troupe de théâtre mise en place par les Comédiens Routiers de Léon Chancerel. Il est ensuite engagé dans Le Chariot, troupe de décentralisation théâtrale conduite par Jean-Pierre Grenier. Ce dernier lui propose de venir jouer de la guitare. Marc Chevalier y apprend le métier de comédien.

A la fin de la guerre, il rejoint la compagnie Grenier Hussenot qui réunit, entre autres, Yves Robert et les futurs Frères Jacques. Marc Chevalier les accompagne à la guitare dans une pièce d'Yves Robert, Orion le tueur. En 1945, il rencontre André Schlesser dans la pièce musicale Les Gueux au Paradis, montée par Maurice Jacquemont. Pendant la tournée, ils s'amusent à chanter ensemble. A la dissolution de la compagnie Grenier Hussenot, Marc Chevalier chante dans quelques cabarets parisiens.

En 1947, il est en vacances dans sa ville natale. Il y retrouve par hasard André Schlesser qui participe aux côtés de Jean Vilar au premier festival d'Avignon. Ils décident de remonter à Paris et de chanter ensemble. Ils deviennent Marc et André et commencent à se produire dans les cabarets de Montmartre : chez Maître Pierre grâce à Jacques Douai, puis chez Pom, au Lapin Agile... Rive Gauche, ils chantent aux Assassins, au Quod Libet, au Méphisto. Ils rencontrent Brigitte Sabouraud et Léo Noël à la fin des années quarante au Lapin Agile.

Ils fondent avec eux en février 1951 le cabaret l'Ecluse. André Schlesser entre au TNP de Jean Vilar en 1951. Marc Chevalier le rejoint en 1954. Ils deviennent les chanteurs du TNP et interviennent dans plusieurs pièces : L'étourdi, Marie Tudor, Le mariage de Figaro, Les caprices de Marianne...

En tant que duo, Marc et André interprètent des chansons de Léo Ferré ("L'Île Saint-Louis", "Monsieur William", "Le bateau espagnol", "Les poètes"), d'Aristide Bruant ("A Montmertre", "Marida"), de Francis Lemarque ("Mon bateau", "Le chemin des oliviers", "Y'avait un général"), de Stéphane Golmann ("Actualités", "Jean de Honfleur", "La Marie-Joseph"), de Francis Leclerc ("La chanson du pharmacien"), d'Henri Gougaud ("La pendule"), de Marc-Antoine Désaugiers ("Tableau de Paris à cinq heures du matin"), de Jean Ferrat ("Deux enfants au soleil"), de Georges Brassens ("Il n'y a pas d'amour heureux" sur un texte de Louis Aragon), de Raymond Lévesque ("Quand les hommes vivront d'amour"), du folklore... 

Marc et André se produisent en Europe, en Algérie, au Maroc, à Madagascar et aux Etats-Unis. Ils reçoivent le Grand Prix du disque de l'académie Charles Cros en 1956 et le prix de l'académie du disque français en 1963 pour leurs Chansons de théâtre. Ils cessent de chanter ensemble à la fermeture de l'Ecluse en 1974. En 1975, Marc Chevalier fonde le CREAR, centre de formation aux métiers d'art et de la communication. Il le dirige jusqu'en 1994.

Marc Chevalier vient de mourir le 18 juillet 2013...

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM