Dautin, Yvan

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1945) - Auteur, Compositeur, Interprète, Comédien

Yvan Dautin, de son vrai nom Yvan Autain, naît le 6 mai 1945 à Saint-Jean-de-Monts en Vendée. Il obtient son baccalauréat à Nantes. Fasciné par le théâtre, il est admis au Conservatoire d'art dramatique de la ville en auditeur libre. Il y monte différents spectacles (Brecht, Arrabal, Vian, Prévert...), avant de rejoindre à Paris. En 1967, il joue de la guitare et chante dans les cabarets.

En octobre 1968, il enregistre un premier 45 tours quatre titres avec des chansons de Paul Villaz ("Les Fiancées", "Les cheveux en quatre"...) En avril 1969, il en grave un deuxième avec ses propres compositions ("La comptine du cétacé", "Le piano homosexuel"...) La même année, il gagne un prix avec sa chanson "la Méduse". En juillet 1971, il se produit à La Galerie 55, y enregistre en public "Je n'suis pas sorti de la cuisse de Jupiter". Il passe ensuite à l'Ecluse. Il y interprète notamment "La Méduse", "Je fais du ski à Fresnes" et "Le poète a mis le pied". Il se retrouve à l'Olympia en première partie de Julien Clerc.

Ses deux premiers albums parus au milieu des années 70 contiennent "La malmariée", "La Portugaise" (musique de JulienClerc), "L'école est fermée", "Kate"... Yvan Dautin tourne avec Maxime Le Forestier et Julien Clerc. A Paris, il se produit à la Pizza du Marais, en compagnie d'un certain Renaud, au Théâtre de la Ville en 1977, à la Gaîté-Montparnasse en 1979. Il sort la même année un 45 tours comprenant "Est-ce que c'est salsa ?". Le parolier Etienne Roda-Gil, collaborateur de Julien Clerc, lui écrit le texte de "Boulevard des Batignolles", qui connaît un certain succès en 1982.

En parallèle de sa carrière de chanteur, il continue d'exercer son métier de comédien : en 1980, il tient le rôle de Thénardier dans la comédie musicale Les Misérables de Claude-Michel Schönberg et Alain Boublil au Palais des Sports. En 1989, il joue dans Bouvard et Pécuchet aux côtés de Jean Carmet de Jean-Pierre Marielle, pour la télévision. On le retrouve au théâtre de La Madeleine en 1995 dans Arsenic et vieilles dentelles. Côté chanson, il publie en 1987 le 45 tours "La plume au cœur", puis "L'amour chagrin" en 1990. Trois ans plus tard, il revient avec un album intitulé Le coeur cerise.

En 1999, il interprète à la Comédie Française et au théâtre du Vieux Colombier L'incorruptible de Hugo Von Hofmannsthal, dans une mise en scène de Philippe Adrien. En septembre 2007, Yvan Dautin enregistre un album en public au Forum Léo Ferré, accompagné au piano par Elie Maalouf.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2016 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM