Demarny, Jacques

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1925-2011) - Auteur, Interprète

Jacques Demarny naît le 21 décembre 1925 à Paris. Sa mère, chanteuse lyrique, vient y accoucher, avant de regagner Alger, ville où Jacques Demarny vit jusqu’en 1940. Avec son frère jumeau, Jean, il écoute dans la maison familiale, Charles Trenet et Mireille au cours des années 30. Ils commencent à deux à chanter, à faire des imitations. Sa famille gagne la France métropolitaine juste avant la débâcle de 1940. Jacques Demarny entre dans la Résistance avec son frère à l’âge de 16 ans. Il rêve de devenir comédien. Après la guerre, il décroche de petits rôles au cinéma. Pour gagner de l’argent, il monte avec Jean, Les Frères Zorro, un numéro de cow-boy, sans succès.

En 1947, ils commencent à se produire en duo sous le nom de : Les frères Demarny, « Les jumeaux de la chanson », dans le genre comique fantaisiste. Ils passent sur scène à Paris (ABC, Pacra…) et en province jusqu'en 1959 et enregistrent de nombreux disques (« On se ballade à Paris », « C’est une chanson d’Italie »...) Jacques Demarny est aussi animateur à la radio et le dernier Monsieur Loyal du cirque Medrano.

Il se lance en tant qu’auteur, pour les autres artistes, en 1959. Il devient parolier, notamment pour Annie Cordy ("Allez hop", 1960), Danielle Darieux ("Prends le temps de m’aimer d’avantage"), Simone Langlois ("L’amour est là"), Marie-José ("Adieu, adieu mon amour")...

En 1962, il rencontre Enrico Macias qui devient son ami et pour qui il écrit une centaine de chansons jusque dans les années 90, parmi lesquelles de nombreux succès : "Enfants de tous pays" (1963), "Notre place au soleil" (1964), "Mon cœur d'attache" (1965), "Non, je n'ai pas oublié" (1966), "Les Gens du Nord" (1967), "Les Millionnaires du dimanche" (1967), "Noël à Jérusalem" (1968), "Aux talons de ses souliers" (1968), "Toi la mer immense" (1968), "Aux quatre coins du monde" (1968), "La romance" (1973), "Malheur à celui qui blesse un enfant" (1975)....

Au cours des années 60 et 70, il est chanté par de nombreux artistes, parmi lesquels : Dalida ("Modesty", 1966), Georges Guétary ("C’est toi que j’attendais", 1966), Georgette Lemaire ("À deux à nous deux"), Mireille Mathieu ("Quand on pense à l‘amour", 1968), Tino Rossi ("Quand minuit sonne"), Sylvie Vartan ("Deux bateaux", 1969), Daniel Guichard ("Je t’aime tu vois", 1974, "À quoi bon chercher", 1976, "Avant toi, après toi", 1976, "Vieillir ensemble", 1976, "Pose ta valise", 1978), et Gérard Lenorman ("N’en parlez pas", 1973,  "Après tant de souvenirs", 1974, "Je voudrais devenir berger", 1974).

Entré en 1949 à la SACEM, il y dépose en tout 400 textes de chanson. Il en devient le Président en 1996, après y avoir été administrateur. Ses pairs lui décernent en 2007, le Grand Prix Chanson de la SACEM. Jacques Demarny est décédé le mercredi 12 janvier 2011.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2016 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM