Dion, Céline

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1968) - Interprète

Née à Charlemagne au Québec, benjamine d'une famille modeste de 14 enfants, Céline Dion exprime dès l'âge de 5 ans sa passion pour la chanson. Soutenue par ses parents, elle enregistre dès 13 ans un disque dont sa mère a écrit le texte "Ce n'était qu'un rêve" en 1981. Dès lors, René Angelil son impresario (et futur époux), qui est aussi manager de Ginette Reno, prend sa carrière en main et va jusqu'à hypothéquer sa maison pour produire le premier album de Céline Dion, Disque d'or dès l'année suivante.

Le Québec, puis le Japon, l'Allemagne et la France ne résistent pas à la voix de Céline Dion qui enchaîne tube sur tube au cours des quatre années qui suivent : "D'amour ou d'amitié" (1982) "Mon ami m'a quittée" (1983) "Tellement j'ai d'amour pour toi" (1984)... Après une retraite de deux années consacrées à parfaire son anglais et son look, elle représente la Suisse au concours de l'Eurovision en 1988 avec "Ne partez pas sans moi" qui remporte le premier prix.

Son premier album en anglais en 1990 "Where does my heart beat now" marque le point de départ de sa double carrière, puisque désormais Céline Dion veut conquérir les Etats-Unis. Les albums se suivent maintenant au rythme d'un par an, français et anglais en alternance. Son disque "The power of love" en 1993 se vend à 10 millions d'exemplaires. Céline Dion devient une valeur sûre, elle est invitée à la Maison Blanche pour chanter à la première cérémonie d'investiture de Bill Clinton et est régulièrement choisie pour contribuer aux bandes originales de films hollywoodiens : "La Belle et la Bête" des productions Disney en 1992, "Nuits blanches à Seatlle" en 1993, "Titanic" en 1997 entre autres. Elle fait partie de la distribution de "Tycoon", version anglaise de "Starmania", aux côtés de Cindy Lauper.

Côté scène, chacun de ses spectacles fait salle comble que ça soit à Montréal, Paris ou Tokyo. Sa série de concerts à l'Olympia en 1994 (qu'elle reprendra en octobre 1995 au Zénith) fait l'objet de son premier album live. Par la suite, ces salles ne lui suffiront plus et c'est à Bercy qu'elle défend les chansons que lui a écrites Jean-Jacques Goldman parmi lesquelles "Pour que tu m'aimes encore" en 1995 (plus de 3 millions d'albums vendus rien qu'en France).

Récompensée par une pluie de prix qui vont des Félix (Québec) aux World Music Awards (Monaco) en passant par les Victoires de la Musique (France), l'interprétation de Céline Dion s'inscrit dans la lignée des chanteuses à voix puissantes de son époque comme Mariah Carey et Lara Fabian. En décembre 1998, elle entame une tournée mondiale. En juin 1999, elle se produit deux soirs de suite au Stade de France à Saint-Denis, en banlieue parisienne, devant 75 000 personnes à chaque représentation. Jean-Jacques Goldman la rejoint sur scène pour le titre "J'irai où tu iras".

A la fin de l'année, Sony Music, sa maison de disques, lui remet une récompense pour avoir vendu plus de cent millions d'albums dans le monde entier durant les années 1990. Le 25 janvier 2001, elle donne naissance à un garçon prénommé René-Charles. En novembre de la même année, Céline Dion est en tête des hit-parades avec "Sous le vent", qu'elle interprète avec Garou.

Fin mars 2002, paraît "A new day has come", nouvel album en anglais de la chanteuse. Après deux ans d'absence, Céline Dion revient avec notamment des reprises de titres français adaptés en anglais. Ainsi "Sur la route" de Gérald de Palmas, réécrit en collaboration avec Maxime Le Forestier s'intitule désormais "Ten days". A partir de mars 2003, elle entame une tournée de 600 dates à travers le monde, jusqu'en 2006.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM