Distel, Sacha

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1933-2004) - Compositeur, Interprète

Né à Paris, il débute à 17 ans comme guitariste dans l'orchestre de Ray Ventura, son oncle. Considéré dans les années 1950 comme un des meilleurs guitaristes de jazz français, il joue entre autres avec Martial Solal et Lionel Hampton.

Il entame ensuite une carrière dans la chanson qui démarre en trombe avec "Scoubidou" en 1959. La chanson passe sur toutes les ondes, et devient à la fois une expression usuelle et un gadget (des tresses de fils plastiques). Ce succès, sa voix, son physique de chanteur de charme et une liaison avec Brigitte Bardot, le propulsent au premier plan. Il entame une carrière internationale, en particulier en Grande-Bretagne, où il devient l'incarnation élégante du french lover, et où il anime une émission de télévision.

Aux Etats-Unis, "La Belle vie", qu'il a composé pour un film de Roger Vadim, devient un standard international sous le titre "The good life", enregistré par Frank Sinatra. Mises à part les adaptations de titres étrangers, la plupart de ses succès des années 1960 sont signés Gérard Gustin et Maurice Tézé : "Personnalité" (1959), "Mon beau chapeau" (1960, inspiré de "When the saints go marchin' in"), "Monsieur cannibale" (1966), "L'Incendie à Rio" (1967), "Les Moustaches" (1968), "Allez donc vous faire bronzer" (1968), "La Pétanque" (1969), "Toute la pluie tombe sur moi" (1970), "Tu es le soleil de ma vie" (1973, adaptation de "You are the sunshine of my life" de Stevie Wonder).

Il anime également une émission de télévision régulière, le Sacha Show, de 1962 à 1972, puis La Belle Vie en 1985. Périodiquement, il revient au jazz en se produisant dans des clubs (souvent le Petit Journal Montparnasse) ou lors d'un enregistrement (en 1983, My Guitar and All That Jazz). En 1993, à l'occasion d'un disque et d'un spectacle à l'Olympia, il rend hommage à son oncle Ray Ventura en reprenant son répertoire avec un orchestre baptisé Les Collégiens.

Il donne avec eux en moyenne une centaine de concerts par an. En 1999, il incarne en version originale le premier rôle de la comédie musicale Chicago en Angleterre. En avril 2003, il revient avec un double album, En vers et contre vous. Le premier réunit des reprises de standards américains (dont un duo avec Liza Minnelli), et le second de nouvelles compositions interprétées en français. Sacha Distel est décédé le 22 juillet 2004 des suites d'un cancer.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2016 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM