Eicher, Stephan

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1960) - Auteur, Compositeur, Interprète

Né à Zurich, Stephan Eicher participe à des formations punk, tâte de la musique électronique, avant d'enregistrer sous son nom, "I Tell this night", son véritable premier album en 1986, avec des titres en français, en anglais et en allemand : "I tell this night", "Tu tournes mon cœur", "Two people in a room", "Komm zurück".... La chanson "Two people in a room" devient un succès.

Stephan Eicher passe à l'Olympia et reçoit des mains de la critique rock, le Bus d'acier. En 1987, "Combien de temps", tiré de "Silence", reste son premier tube. En 1989, avec l'album "My Place", il s'éloigne des ordinateurs, (il s'entoure par exemple d'un quatuor à cordes), et entame une collaboration avec le romancier Philippe Djian, qui lui écrit quatre titres, dont "Rien à voir" et "Sois patiente avec moi".

En 1991, avec le disque "Engelberg", du nom d'une station de ski en Suisse où il enregistre ses nouvelles chansons, Stephan Eicher devient une star internationale. Avec le succès de "Déjeuner en paix", toujours de Philippe Djian, l'album se vend à plus de deux millions d'exemplaires dans le monde. Après la Suisse et Engelberg, il enregistre l'album suivant à Carcassonne en 1993 ("Des hauts et des bas", "Ni remords ni regrets"), sur lequel, pour certains titres, il utilise des instruments médiévaux. Il part pour une tournée d'un an à travers l'Europe.

Toujours d'une voix rugueuse et avec une musique qui donne de l'importance aux cordes, il sort un nouvel album en 1996, avec "1000 vies", "Dis-moi où" ou "Der rand der welt", un titre sur lequel se joint le chanteur sénégalais Ismaël Lô. En 1999, sort "Louanges", toujours sur des textes de Philippe Djian. Stephan Eicher, qui n'a pas tourné en France depuis 1996, sillonne le pays et se produit en octobre de la même année sur la scène de L'Olympia à Paris.

En 2001, sort "Hôtel*S", compilation de ses succès, augmentée de trois titres inédits. Les chansons ont été selectionnées par ses fans, par le biais de son site internet officiel. En juin 2003 paraît "Taxi Europa", nouvel album qui voit Stephan Eicher prolonger sa collaboration avec l'écrivain Philippe Djian. Après une tournée française et deux concerts à Paris au Grand Rex en octobre, Stephan Eicher tourne le mois suivant en Allemagne. Le 30 septembre 2003, 20 ans après sa sortie en vinyle, "Les Chansons bleues", premier album de Stephan, est enfin réédité en double CD : le premier propose l'original remasterisé, le second de nouvelles versions et deux inédits. En octobre sort "Film*S", DVD comprenant 3 films inédits.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2016 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM