Frères Jacques

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

1950-1982

André et Georges Bellec, Paul Tourenne et François Soubeyran se rencontrent en 1946 au sein d'une association dont le but est de former des artistes, et passent vite à la pratique. Avec "L'Entrecôte", une satire de la chanson réaliste, "La Queue du chat", ou "Le Général Castagnetas", ils font l'ouverture du cabaret La Rose Rouge en 1948. Ils y restent cinq ans, mettant au point leur technique de scène, qui mêle chant, danse et mime, le tout réglé au millimètre.

Accompagnés seulement d'un pianiste, un temps Pierre Philippe, vêtus de costumes (justaucorps bicolores, gants, chapeaux) qui mettent en évidence chaque expression, ils construisent un répertoire de chansons sketches allant de Francis Blanche ("Le Complexe de la truite", "Général à vendre") à Jacques Prévert ("Barbara", "En sortant de l'école", "L'Inventaire", pour lequel ils reçoivent le Grand Prix du Disque en 1950), en passant par Jean Constantin ("Sha sha persan"), Michel Vaucaire ("A la Saint- Médard") ou Serge Gainsbourg ("Le Poinçonneur des Lilas"). Dès leurs débuts, ils passent à l'ABC, mais se produisent surtout dans des salles moyennes, où le public peut profiter de chaque expression de physionomie.

Après des milliers de spectacles en France et à l'étranger, ils quittent la scène en 1982. En 1996, une soirée leur est consacrée au Casino de Paris, où se produisent des groupes qu'ils ont inspirés, comme Chanson Plus Bifluorée ou TSF. François Soubeyran est décédé le lundi 21 octobre 2002, à l'âge de 83 ans.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM