Hornez, André

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1905-1989) - Auteur

Né à Lens, André Hornez suit des études d'architecture. Il devient ensuite secrétaire de Saint-Granier et participe dans son sillage à des livrets d'opérette, puis à des scénarios de cinéma.

Il signe avec Paul Misraki pour la musique, les succès de l'orchestre de Ray Ventura : « Ca vaut mieux que d'attraper la scarlatine » (1936), « Comme tout l' monde » (1940), « Maria de Bahia » (1947) ou « La Mi-août » (1950). Il écrit également pour Tino Rossi (« Tant qu'il y aura des étoiles », 1936) ou Johnny Hess (« Je suis swing », 1939).

Scénariste pour le cinéma, il écrit un bon nombre de paroles de chansons de films à l’instar de « Avec son tralala » chantée par Suzy Delair dans Quai des Orfèvres d’Henri-Georges Clouzot en 1947. Ses chansons sont interprétées par Yves Montand (« Moi j' m'en fous », « C'est si bon », « Du soleil plein la tête »), Lucienne Delyle (« Mon coeur attendait » en 1951), André Claveau (« Malgré tout », 1951), Lucien Jeunesse (« Si la brise », 1952), ou Line Renaud (« Ni pourquoi ni comment »).

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM