Jacques-Charles | Le Hall de la chanson

Jacques-Charles

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1882-1971) - Auteur

Fils du propriétaire des magasins du Pont-Neuf, futurs Samaritaine, Jacques-Charles débute comme chroniqueur au Gil Blas et devient un habitué des lieux de spectacles parisiens. En 1911, alors qu'il n'a que vingt-quatre ans, il est nommé directeur de l'Olympia. Revuiste de génie, auteur de chansons et directeur de salle, il marque l'histoire du music-hall pendant de nombreuses années.

Installé dans de prestigieux music-halls comme le Casino de Paris et le Moulin Rouge, il révolutionne l'art de la revue par le luxe et la démesure. A l'Olympia, il a le premier l'idée d'utiliser un escalier monumental, figure de style, qui deviendra ensuite un véritable classique.

Toujours à l'affût de la nouveauté, il voyage aux Etats-Unis et participe au lancement du jazz avec le couple Harry Pilcer et Gaby Deslys en 1917. Mais c'est surtout lui qui révèle Joséphine Baker, vedette de la Revue Nègre au Casino de Paris en 1925.

Avec lui, les mises en scène sont du grand spectacle et les costumes réalisés par des couturiers de renom comme Poiret, sont portés par les plus grandes stars. Entouré des meilleurs auteurs et compositeurs de son époque, il écrit avec Albert Willemetz, Maurice Yvain et Saint-Granier quelques très plus grands succès de Mistinguette : "Mon homme" (1920), "En douce" et "La java" (1922). Il reste aussi l'un des auteurs de "Ca c'est Paris", et "Valencia".

Plus de cent revues ont égrainé sa carrière exceptionnelle.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM