Kent

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1959) - Auteur, Compositeur, Interprète

Kent, de son véritable nom Hervé Despesse, est né en 1957 dans la banlieue de Lyon, au sein d'une famille d'ouvriers. Deux passions le tenaillent dès son plus jeune âge : la bande-dessinée (il publie plusieurs ouvrages entre 1976 et 1986 notamment avec Métal Hurlant) et la musique.

Il est lycéen quand il crée avec trois copains le groupe punk Starshooter. Une maison de disques les prend au sérieux et la formation enregistre un premier album dès 1978. Mais Hervé, devenu Kent Hutchinson puis Kent Cokenstock (clin d’œil à un album de Tintin), met un terme à cette belle aventure en 1982.

Il se lance en solo avec un premier single "Partout c'est la merde" qui est un échec. Il se consacre alors à la bande dessinée tout en redécouvrant Jacques Brel, Georges Brassens, Charles Aznavour, Juliette Gréco ou encore Serge Gainsbourg. Il s'éloigne du punk et du rock, et écrit successivement trois albums considérés comme des oeuvres de transition : "Amours propres" en 1983, "Ambalao", après un voyage au Cameroun en 1985, et "Le Mur du son" en 1987.

Le quatrième, en 1990, intitulé "A nos Amours", est celui du succès avec notamment le tube "J'aime un pays". En 1991 il confirme sa réussite avec l'album "Tous les Hommes" et notamment les titres "Tous les mômes" et "On fait ce qu'on peut". Kent se met à écrire pour d'autres voix françaises : Johnny Hallyday, Zazie, et Enzo Enzo pour qui il signe le fameux succès de 1994 "Juste quelqu'un de bien" qui remporte une Victoire de la Musique l'année suivante. Avec elle, il monte deux spectacles en duo. Le disque « Enfin, seuls ! » témoigne de leur deuxième collaboration.

Artiste éclectique et généreux, Kent explore diverses voix musicales notamment en 1996 avec son album "Nouba". Il rassemble sous le sceau de la world music des titres aussi différents que "Les Vacances à Paname" aux rythmes capverdiens, "La Haine est là", orientalisant, dont le refrain est chanté par Rachid Taha ou encore le succès "A quoi rêvons nous" avec son complice, le guitariste Jacques Bastello. L'album de 1998, "Metropolitan" donne cette fois dans la tonalité électronique et expérimentale. Entre les deux, en 1997, les Francofolies de La Rochelle célèbrent les 20 ans de carrière de Kent.

En l'an 2000 il sort "Cyclone" encore marqué par la diversité des genres avec le titre "Les Petits métiers" qui s'inscrit dans un répertoire "vieille France" tandis que "Intime connexion" est un rock pure style. Kent publie également des romans dont "Quelque chose de beau" en 1998 et des recueils de poésie comme "Zone sensible" qui paraît en 2000. Kent revient en octobre 2002 avec "Je ne suis qu'une chanson", recueil de douze nouveaux titres enregistrés dans des conditions live et bénéficiant de la participation d'Arnaud Méthivier à l'accordéon et de François Lebleu, ex Affaire Louis Trio aux claviers et à la batterie.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM