Kolosoy, Wendo

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1925-2008)

Antoine Kolosoy est né en 1925 à Mushie (ex-Congo belge) d’une mère kundo et d’un père ekonda perdu très tôt. A Léopoldville, il va devenir l’un des alchimistes de la rumba congolaise, issue du croisement de rythmes du terroir et d’influences caribéennes arrivées par le port de Matadi et le fleuve Congo.

Après avoir formé son orchestre, le Victoria Kin, en 1948, il enregistre ses premiers succès sur 78 tours. Parmi lesquels la chanson Marie Louise, dédiée à la petite sœur de son ami, le guitariste Henri Bowane, avec qui il compose un duo sublime. La chanson défraie la chronique, car la légende dit qu’elle est capable de ressusciter les morts, si on la joue aux alentours de minuit ! Au point que des prêtres jettent l’anathème sur cette œuvre “satanique”, obligeant son auteur à se réfugier un moment à Stanleyville, l’actuel Kisangani.

Au fil des décennies, celui qui est devenu Wendo reste fidèle à cette rumba des origines, si sensuelle, soutenue par des guitares, des tambours sur cadre “patengue” et des racleurs. Chroniqueur social, il fait une carrière en dent de scie, mais d’une exceptionnelle longévité, parallèlement à des activités alimentaires : pendant vingt ans, il sera “graisseur” sur le Luxembourg, un bateau qui fait la navette sur l’immense fleuve Congo.

Mais sa fidélité à son art est finalement payante : à 75 ans, redécouvert par une nouvelle génération qui le porte au pinacle, le doyen de la musique zaïroise fait craquer Paris, Berlin et Bruxelles avec ses étonnants yodels (vocalises tyroliennes) et son swing inoxydable.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM