Lafontaine, Philippe

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1955) - Auteur, Compositeur, Interprète

Né à Gosselies en Belgique, Philippe Lafontaine passe sa scolarité chez les Jésuites avant d’étudier la guitare, la piano et les arts plastiques. Très tôt, il parcourt l’Europe et se fait la main en chantant pour les touristes aux terrasses des cafés ou dans les clubs de vacances. De retour à Bruxelles dans les années 1970, il ouvre son propre café-théâtre, le Quai aux Bardes, et rencontre bon nombre d’auteurs en vogue ainsi que Maurane, avec laquelle il se lie d’amitié.

En 1978, il enregistre son premier album, « Où », et fait la première partie de Popeck à l’Olympia, avant de participer à la comédie musicale « Brel en 1000 temps » aux côtés de Maurane. En 1981, il sort son deuxième 33 tours, « Il faut bien que ça roule », sur lequel figure « Bronze, bronze », titre qui le fait remarquer et lui permet de faire son premier Bobino en vedette, avant de partir en tournée.

Durant les années 1980, il se consacre surtout à la publicité, pour laquelle il compose et prête sa voix à de nombreux jingles, ainsi qu’à l’enregistrement de génériques pour la radio et la télévision. En 1989, sa carrière prend pourtant un tout autre tournant puisque le single « Cœur de loup » extrait de l’album « Fa ma no ni ma » atteint en quelques semaines le sommet des hit-parades français et internationaux. Il enchaîne dès lors les succès (« Alexis m’attend ») et les récompenses : il est sacré révélation masculine de l’année aux Victoires de la Musique en 1990, puis obtient l’Eve des Variétés à Bruxelles et le Félix des Variétés au Québec.

La même année, il représente la Belgique à l’Eurovision avec un titre dédié à sa femme d’origine yougoslave « Macédomienne ». Le titre ne sera d’ailleurs commercialisé qu’en 1994 au profit des enfants de l’ex Yougoslavie. Depuis, il a enregistré plusieurs albums (« Machine à larmes » en 1992, « D’ici » en 1994, « Folklores imaginaires » en 1996, « Pour toujours » en 1998) largement inspirés par les musiques du monde et les ambiances sud-américaines. Il a également composé de nombreux titres pour Maurane (« Décidément ») ou encore Elsa.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM