Lahaye, Jean-Luc

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1955) - Auteur, Interprète

Enfant de l'Assistance Publique comme Hervé Vilard, Jean-Luc Lahaye connaît une adolescence difficile avant de se lancer dans la chanson. En 1975, il auditionne chez Barclay, sans succès. Une nouvelle chance lui est donnée en 1978, lorsque Pascal Auriat ("Il venait d'avoir dix-huit ans" pour Dalida) l'aide à écrire les chansons de son premier 45 tours. Le disque contient le titre "Maitresse maitresse", inspiré du titre "J'ai dix ans" d'Alain Souchon. C'est un nouvel échec.

La carrière de Jean-Luc Lahaye commence véritablement en 1982, avec "Femme que j'aime". Soutenue par les radios libres, et particulièrement par NRJ, la chanson devient un tube. Jean-Luc Lahaye passe en première partie de Linda de Suza à l'Olympia, et enchaîne les hits : "Appelle-moi Brando", "Papa chanteur" (1985), "Djemila des Lilas" (1987). A cette époque, il est sommet de sa gloire, se produit au Palais des Sports, et devient animateur de télévision (Lahaye d'Honneur) sur TF1.

Au début des années 1990, il disparaît du devant de la scène. L'album qu'il réalise en 1991 avec Michel Mallory, un des auteurs de Johnny Hallyday, n'a pas de succès. Plus récemment, il a repris "Sous quelle étoile suis-je né", un titre de Michel Polnareff. Chanteur populaire profondément marqué par son enfance, Jean-Luc Lahaye a écrit un livre autobiographique ("Cent familles", en 1985) et a surtout créé une fondation pour venir en aide aux enfants abandonnés. En 2000, il sort l'album "Paroles d'homme".

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM