Lajon, Annette

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1901-1984) - Interprète

Née à Paris en 1901, Annette Lajon possède une voix de mezzo et dans un premier temps entame une carrière de chanteuse classique. Elle joue ainsi le rôle de Carmen à l'Opéra Comique. En 1934, après un gala à la salle Pleyel où elle interprète des airs classiques, Reynaldo Hahn, futur directeur de l'Opéra de Paris, lui suggère d'aborder la chanson. Elle se constitue un répertoire et se produit avec succès dans le Sud de la France, notammment à Toulouse, avant de chanter dans les cabarets parisiens.

Elle signe un contrat avec Pathé-Marconi et commence à enregistrer dès avril 1934 : "Mon coeur est léger", "Trop de soirs ont passé", "C'est le plaisr que j'aime", "La Fête au village"... Elle est acclamée à l'ABC, Bobino, l'Alhambra, l'Européen... En 1936, elle obtient le Grand Prix du disque avec "L'étranger", composé par Marguerite Monnot.

Pendant la drôle de guerre (septembre 1939 - mai 1940), elle chante avec Maurice Chevalier pour les soldats sur la ligne Maginot. Après l'arrivée des troupes allemandes, elle reste à Paris et continue d'enregistrer : "La chanson du vent", également appelée "Boléro nostalgique" (Louis Poterat/Davon, novembre 1940), "J'ai perdu d'avance" (Jacques Larue/J. Lutèce, novembre 1940), "Inquiétude" (Louis Poterat/A. Matas, février 1941)...

Le 23 avril 1942, elle grave un de ses plus gros succès, "Chanson gitane" (Louis Poterat/Maurice Yvain), tirée de Cartacalha, reine des gitans (Léon Mathot, 1941), chanté dans le film par Viviane Romance. Le même mois, elle enregistre "Compagnons, dormez-vous ?" (Maurice Teze/François Lienas). Le texte fait clairement référence aux prisonniers français détenus en Allemagne.

En octobre 1943, avec "Pour fêter ton retour" (Roland Tessier-Pierre Bayle/Jacques Simonot), elle aborde le thème des couples séparés par la guerre. Durant cette période, elle passe fréquemment sur Radio-Paris et dans des galas divers. Elle finit par rejoindre le Sud de la France et rend des services au maquis. Elle ne fait sa rentrée sur scène au Concert Pacra qu'en 1955.

Elle continue sa carrière jusqu'en 1961, puis se lance dans les affaires. Elle décède en février 1984.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM