Lalanne, Francis

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1958) - Auteur, Compositeur, Interprète

Né à Bayonne sous le nom de Francis Manzor, fils d'un fonctionnaire des Nations Unis et d'une uruguayenne, Francis Lalanne passe son enfance à l'étranger, puis à Marseille. Ami de Léo Ferré, qu'il découvre à l'adolescence, il monte un groupe, Bibi-Folk, avec ses deux frères (René et Jean-Félix, guitariste de talent). Après son baccalauréat, il s'inscrit au conservatoire d'art dramatique de Marseille et monte à Paris, où il entame des études de Lettres.

En 1979, il se fait connaître, avec les chansons : "La Maison du bonheur" et "Marteau Piqueur". Grâce au soutien de l'animateur radio Jean-Louis Foulquier, sa carrière est lancée. En 1980, il chante l'une de ses plus belles chansons, sur l'amour homosexuel : "La Plus belle fois qu'on m'a dit je t'aime". Au cours des années 1980, il enchaîne les albums, entre rock et folk, et les concerts, véritables communions avec son public. En 1981, il se produit à Bobino, en 1983 à Pantin, puis au Palais des Congrès, seul à la guitare, ainsi qu'au Zénith en 1993.

En 1986, il se lance dans la production cinématographique, et écrit avec Jean-Félix, son frère, la musique du film "Le Passage", écrit et réalisé par son autre frère, René Manzor. Le film est un échec, mais la chanson "On se retrouvera", se classe au Top 50. Il écrit également un opéra rock, "Anthom le rebelle", puis part en tournée.

Ecrivain à ses heures, il est aussi comédien : il joue Don Juan en 1987. Il sort en 1988 un album entièrement chanté en espagnol ("De corazon"). Romantique aux cheveux longs, entre l'indien et le gentilhomme, Lalanne, accompagné de sa guitare (surnommée Pitchounette) peut chanter pendant des heures, délivrant son message d'amour et de paix, grand frère consolant les peines adolescentes ("Pleure un bon coup ma p'tite Véro", "Fais-moi l'amour pas la guerre").

En 1992, il sort l'album "Tendresses", qui se vend à 450 000 exemplaires. Par contre en 1996, Face cachée", ne rencontre pas véritablement de succès. En 1999, il reprend la comédie musicale des années 1970, "Mégalopolis", au Bataclan. Le 1er janvier 2000, sort son album "Sans papier".

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2016 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM