Lama, Serge

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1943) - Auteur, Interprète

Né à Bordeaux d'un père chanteur lyrique, il se lance dans le métier à 18 ans. Barbara le soutient pour se produire à l'Ecluse. Renée Lebas l'épaule pour enregistrer son premier disque et Georges Brassens lui offre la première partie de son Bobino en 1964. Sa carrière est pourtant arrêtée net en 1965 par un grave accident de voiture qui l'immobilise pendant deux ans. Avant même d'être en état de faire de la scène, il enregistre "Les Ballons rouges" en 1967, sur une musique du pianiste Yves Gilbert.

C'est le début de sa reconquête spectaculaire du public. Mis à part "Superman" en 1971 (une adaptation des Kinks) et "Les P'tites femmes de Pigalle" en 1973 (musique de Jacques Datin), Serge Lama doit tous ses succès aux compositeurs Yves Gilbert et Alice Dona, et à l'arrangeur Jean-Claude Petit. Yves Gilbert signe "D'aventure en aventure" (Prix Charles Cros en 1968), "Une île" (1969), "C'est toujours comme ça la première fois" (1970), "Mon ami mon maître" (1975), "Tarzan est heureux" (1977), "Quand je pars quand je m'en vais" (1979). Alice Dona lui écrit "Chez moi", "Je suis malade" (1974), "L'Algérie", "La Chanteuse a vingt ans" (1975), "Dans ma garçonnière" (1976).

Avec un répertoire qui oscille entre le macho grivois et l'évocation sensible, Serge Lama est, pendant la première moitié des années 1970, le plus gros vendeur de disques en France. Vedette à Bobino en 1970 puis à l'Olympia en 1974, il est le premier chanteur à se mesurer, avec succès au Palais des Congrès en 1975.

En 1979, il enregistre un album de chansons de Jacques Brel. Avec son compositeur Yves Gilbert, il écrit et monte un spectacle consacré à Napoléon ("Marie la Polonaise", "Soleil d'Austerlitz"), qu'il crée au Théâtre Marigny en 1984, et qui tourne pendant deux années. Après un Casino de Paris en 1987, il se consacre au théâtre, et revient à la chanson en 1994 avec un nouvel album ("Je ne veux pas parler", "L'Amour avec elle"), et une tournée qui le mène du Palais des Congrès en 1995 à l'Olympia en 1996. En 1998, il se produit une nouvelle fois à l'Olympia, accompagné d'un orchestre classique.

A 58 ans, en novembre 2001, il publie un nouvel album, De feuille à feuille, dans lequel sa voix est plus pôsée, et l'accordéon remplace le piano. Il chante à l'Olympia, du 26 au 31 mars 2002. le 11 février 2003 il fête ses 60 ans sur la scène de Bercy à Paris. Ce concert donne lieu à un disque, Un jour, une vie, publié deux mois plus tard. A l'automne 2003, il sort Plurielles, album de duos avec des chanteuses telles Lorie, Linda Lemay, Laria Fabian.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM