Lavilliers, Bernard

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1946) - Auteur, Compositeur, Interprète

Né à Saint-Etienne dans un milieu ouvrier, il tâte de plusieurs métiers en se produisant dans sa région natale accompagné de sa guitare. Entre temps, un voyage au Brésil décide de ses influences musicales.

Il enregistre son premier disque en 1968, mais c'est avec "Les Barbares" en 1976 qu'il est révélé au grand public. Du Théâtre de la Ville en 1977 à l'Olympia en 1978 (il y enregistre "T'es vivant") jusqu'au Palais des Sports en 1980, il s'impose sur scène. Il dessine également un personnage de baroudeur révolté, soutenu par des textes ciselés qui abordent aussi bien le monde ouvrier ("Fensch vallée"), la prison ("Haute surveillance"), les ghettos ("La Zone", "Stand the ghetto"), le désespoir ("Idées Noires" en duo avec Nicoletta en 1983), la révolte ("Big brother", "Utopia"), le voyage ("On the road again" en 1988).

Il fait la synthèse du rock et de rythmes glanés lors de ses voyages, samba ou bossa nova ("Brazil 72", "Fortaleza", "Capoeira"), salsa ("La Salsa"), reggae ("Kingston", "Noir et blanc" en 1987), rythmes africains ("Voleur de feu", enregistré en 1986 avec les tambours de Doudou N'diaye Rose). Il a remis au goût du jour "Tu seras un homme mon fils", de Rudyard Kipling, le poème fétiche de Marie Dubas. En 1994, son album Les Champs du possible, ne contient que des ballades. Sur Clair obscur, en 1997, il reprend "Préface" de Léo Ferré. En 2001, Arrêt sur image, aborde les thèmes de la violence et du chômage. Il y présente sa version de la chanson de Jacques Prévert et Joseph Kosma, "Les Feuilles mortes".

En 2002, Bernard Lavilliers reçoit le Grand Prix de la Chanson Française (créateur-interprète) de la SACEM pour l'ensemble de sa carrière. En septembre 2004 paraît Carnets de bord. Il y chante en duo avec Cesaria Evora et avec Tiken Jah Fakoly.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM