Lekain, Esther

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1870-1960) - Interprète

Née à Nancy le premier avril 1870, Esther Lekain (Esther Nikel de son vrai nom) débute à l'Alcazar de Marseille vers 1885. Montant à Paris, sa carrière est lancée grâce à la chanson "La dernière gavotte".

Elle s’impose rapidement dans la capitale comme "la reine des diseuses", comme la surnomme Yvette Guilbert : sans extravagance et habillée très modestement, elle détaille très précisément, avec sa voix et ses gestes, les couplets des chansons. Ce style, contrastant avec l’attitude délurée des gommeuses, explique en partie le succès d’Esther Lekain, notamment auprès des commerçants qui fréquentent le Parisiana.

Quittant la scène après s’être mariée, elle y revient quelques années plus tard et connaît de grands succès avec "La Pavane", "La Petite tonkinoise" (premier succès de Vincent Scotto) ou "Tout ça n'vaut pas l'amour". On peut également citer : "Ah ! Si vous voulez d'l'amour", "Le coeur de Ninon", "Les vieilles larmes", "Un vieux farceur"... De passage dans de nombreuses salles parisiennes comme le Palace, le Casino de Paris, la Scala, le Casino Saint-Martin, L'Européen, son influence reste notoire sur des interprètes comme Damia, Tino Rossi ou Jean Lumière.

Elle décède à Nice le 2 mars 1960. 

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM