Louvier, Nicole

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1933-2003) - Auteur, Compositeur, Interprète

Nicole Louvier, la première ? Oui, si Anne Sylvestre est la pionnière, elle-même nous rappelle que la première femme à chanter à la guitare ses propres mots sur ses propres musiques est Nicole Louvier et ce… en 1953. Oui, si tard dans une histoire jusque-là exclusivement et jalousement masculine. Avec « Qui me délivrera ? » votre première chanson, Nicole Louvier, c’est vous qui avez délivré la parole chantée des femmes.

BIOGRAPHIE :

Nicole Louvier naît à Paris le 23 juin 1933, dans une famille d'origine juive polonaise. Ses parents travaillent dans la confection. Dès l'âge de quatorze ans, elle écrit ses premières chansons et des poèmes. Son premier roman, Qui qu'en grogne, paraît aux éditions de La Table Ronde en 1953. La même année, elle obtient le Grand Prix de la chanson de Deauville avec "Qui me délivrera ?". "Mon p'tit copain perdu" connaît également le succès.

Nicole Louvier commence à se produire avec sa guitare dans les cabarets. Elle débute à la Rose Rouge. En 1955, paraît son deuxième roman, L'Heure des jeux. En 1956, elle passe au Théâtre des Trois Baudets dans le spectacle Nouvelles têtes bonnes manières. Elle fait également partie de tournées organisées par Jacques Canetti. Nicole Louvier continue d'enregistrer : "File la nuit" (1955), "Monsieur Victor Hugo" (1955), "Toile d'araignée" (1956), "J'ai quitté maman" (1956), "Hélène" (1958), "Paris jardin" (1958), "Chanson pour t'apprivoiser" (1961), "La chanson de Venise" (1961), "Le vent de Nara" (1963)... Son troisième roman, Les Marchands, paru en 1959, s'en prend au métier du spectacle.

Peu à peu, elle est marginalisée. Elle enregistre un dernier 45 tours quatre titres en 1965 ("Bonjour mes trente ans", "Enfants des temps futurs"...) Elle se retire ensuite du monde de la chanson. Elle publie encore deux romans : Les dialogues de la nuit blanche (1967) et Honorable ou le chien (1968). Première femme, auteur, compositeur, interprète, à se produire avec une guitare, Nicole Louvier a ouvert la voie à d'autres comme Anne Sylvestre. Elle a continué d'écrire, chansons et poèmes sans être publiée. Elle décède le 8 mars 2003.


EXTRAITS AUDIO :
 

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM