Raisner, Albert

Créé le 12 janvier 2011 |
Mots clés :

(1922-2011) - Animateur, Musicien

Albert Raisner naît à Paris le 30 septembre 1922 dans une famille bourgeoise. Musicien de formation classique (piano et violon), il apprend en autodidacte l’harmonica au début des années 30. Sous l’Occupation, il se rapproche du milieu jazz, alors semi-clandestin, et crée Le Club de l’harmonica, appelé le « Charm ». En 1943, il fonde le premier Trio Raisner (trois harmonicistes). En 1945, le second Trio Raisner comprend Albert Raisner, Sirio Rossi et Adrien Belin. Etudiant à La Sorbonne, il joue de la guitare et de la clarinette dans les clubs de Saint-Germain-des-Près, pour payer ses études. Il se consacre ensuite exclusivement à l’harmonica.

Le Trio Raisner rencontre un formidable succès au cours des années 50, tant sur disque (Ouverture du Barbier de Séville de Rossini en 1953, Grand Prix du Disque en 1956 avec l’adaptation de "Rock around The Clock" de Bill Haley, sous le titre "Toutes les heures qui sonnent", "Le Grisbi" de Jean Wiener…), sur scène, au cinéma (un exemple parmi d’autres : Nuits de Pigalle, de Georges Jaffé, 1959) et à la radio (émission Trois hommes, trois harmonicas…)

Albert Raisner est un des premiers animateurs de l’émission Le Jeu des 1000 francs, dont la première émission est enregistrée le 19 avril 1958 et diffusée le 21 avril suivant sur les ondes de Paris Inter. Le 30 mai 1961, il crée sur l'unique chaîne de télévision de l'époque, la RTF, l'émission Âge tendre et tête de bois, dont le titre est emprunté à une chanson de Gilbert Bécaud. Il y reçoit jusqu’en juillet 1968 (l’émission change de nom en octobre 1966 et s’appelle Tête de bois et tendres années), tout d’abord tous les chanteurs de la vague yéyé (Claude François, Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Antoine, France Gall, Richard Anthony, Eddy Mitchell, Franck Alamo, Françoise Hardy, Sheila, Michel Polnareff, Nino Ferrer, Jacques Dutronc...) mais aussi Henri Salvador, Pierre Perret, Guy Béart, Colette Magny... et des artistes anglo-saxons tels les Beach Boys, les Kinks, Eric Burdon…

Albert Raisner est décédé le 1er janvier 2011 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).
 

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis
Portrait de Utilisateur anonyme

J'ai bien souvent entendu parler de cet artiste au talent naturel et spontané comme il l'était lui même d'aprés les récits d'enfance de ma maman Claude Alice qui allait a l'école avec lui en afrique dans leur âge tendre dans les années 30. En effet l'armonica était sa grande passion déjà et comme ils étaient trés amis ma maman a vu naître ses toutes premières mélodies desquelles il l'avait nommé l'unique jury d'honneur lors de leurs escapades champêtres. Ils se sont perdus de vue a leur départ d'Afrique Ma maman est restée nostalgique mais n'a jamais osé ou réussi a le recontacter avant son décés...

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM