Simon, Michel

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1895-1975) - Acteur, Interprète

Né à Genève, de parents charcutiers, il arrive à Paris en 1911, où il exerce plusieurs métiers, de vendeur de briquets à professeur de boxe. Sa rencontre avec Georges Pitoëff après la Première Guerre mondiale, lui ouvre les portes du théâtre, puis du cinéma.

Comédien de génie, il marque de son empreinte de nombreux chefs-d'œuvre du cinéma : Jean de la lune de Jean Choux (1931), Boudu sauvé des eaux de Jean Renoir (1932), L'Atalante de Jean Vigo (1934), Drôle de drame de Marcel Carné (1937), Quai des brumes de Marcel Carné (1938), Fric-frac de Claude Autant-Lara et Maurice Lehmann (1939), Circonstances atténuantes de Jean Boyer (1939), Panique de Julien Duvivier (1946), La Beauté du diable de René Clair (1949), Le Vieil Homme et l’enfant de Claude Berri (1967)...

D'abord acteur, il chante parfois à l'occasion d'un tournage : « Entrée de Clo-clo » dans Jean de la lune en 1931, « Comme de bien entendu » avec Arletty et Andrex dans Circonstances atténuantes en 1939 et « L'Herbe tendre » avec Serge Gainsbourg dans Ce sacré grand-père de Jacques Poitrenaud en 1967. En 1934, au Théâtre des Bouffes-Parisiens, il crée, aux côtés d'Arletty, une opérette de Henri Christiné et Albert Willemetz, Le Bonheur mesdames, dans laquelle il interprète « Elle est épatante ».

C'est sur le tard qu'il se consacre davantage à la chanson, en 1970, en enregistrant « Mèmère » de Bernard Dimey et en se produisant pour un tour de chant à l'Olympia avec Marie Laforêt.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM