Thibeault, Fabienne

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1952) - Interprète

Fabienne Thibeault est née en 1952 à Montréal dans une famille où l’on chante et joue de la musique naturellement. Elle prend des cours de chant tout en se formant à l'orthophonie. En 1974, elle remporte un premier prix d'interprétation au Festival de Granby au Québec avec "Les Gens de mon pays" de Gilles Vigneault. Elle est invitée à participer à Chant'Août, premier rassemblement culturel au Québec l’année suivante. Elle y étonne par la puissance de sa voix, le sens du rythme et des mots. Cela lui vaut un contrat et son premier album "Chez nous" en 1976, avec entre autres "Le Stomp de l'accidenté", histoire d'un banal accident de la route qui se termine en épopée tragi-comique et révèle son robuste sens de l'humour.

Son deuxième album "La Vie d'astheure" avec notamment "Je veux qu'on m'aime" sort en 1977 et la même année, elle se produit pour la première fois en France avec le désir affiché de créer un lien entre la France et le Québec : "nous avons besoin de votre finesse et vous de notre rudesse stimulante" explique-t-elle alors. C'est gagné l'année suivante en 1978 puisqu'elle participe à l'aventure "Starmania". Elle incarne l'un des rôles-vedettes, celui de "Marie-Jeanne", petite serveuse automate amoureuse déçue de Ziggy et qui crève la scène dans ses interprétations des morceaux "Les Uns contre les autres" et "Le Monde est stone".

En 1981, au Canada, elle remporte le Félix du microsillon le plus populaire de l'année. Elle poursuit alors une carrière des deux côtés de l'Atlantique, passant de la Place des Arts à Montréal au Théâtre de la Ville à Paris (1980) ou à Bobino (1981) avec des titres comme "J'irai jamais sur ton island" (1980). Jusqu'en 1985 elle publie un album par an, voire deux comme en 1982 avec "Le Blues à Fabienne" et "Les Chants aimés".

Elle s'éloigne ensuite quelque peu de la scène mais revient en 1992 avec deux disques "Les Plus belles chansons" et "Sur ma voix" en collaboration avec le musicien de jazz Jean-Pierre Debarbat. En 1998, elle sort "Québécoise" un disque de standards québécois comprenant notamment "Lindberg", "Quand les hommes vivront d'amour", "Le P'tit bonheur", "La Complainte du phoque en Alaska".

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM