Vaucaire, Michel

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1904-1980) - Auteur

Fils de l'écrivain et parolier Maurice Vaucaire, Michel Vaucaire naît le 3 mars 1904 à Brissago en Suisse. Il étudie les langues orientales et débute une carrière de journaliste tout en se consacrant à la poésie d'avant-garde. Dans les années 1930, il est déjà un auteur réputé. 

Il a en effet travaillé pour les plus grands interprètes : "Aimez-vous les moules marinières" (Michel Vaucaire-Henri Varna/Rudolf Revil, 1936) pour Damia ; "J'ai préféré devenir chanteuse" (Michel Vaucaire/Rudolph Goer, 1936) pour Agnès Capri ; "La Chanson des rues" (Michel Vaucaire/Rudolf Goer, 1936) pour Jean Sablon ; "Sammy de la Jamaïque" (Michel Vaucaire/Rudolf Goer, 1937) et "Le Bonheur est entré dans mon coeur" (Michel Vaucaire-Gaston Groener/Norbert Glanzberg, 1938) pour Lys Gauty ; "Chanson des fortifs" (Michel Vaucaire/Georges Van Parys, 1938) et "Sans lendemain" (Michel Vaucaire/Georges Van Parys, 1939) pour Fréhel.

Proche du groupe Octobre, il côtoie Jacques Prévert, Joseph Kosma ou Agnès Capri. En 1939, il rencontre une jeune chanteuse qu'il épouse et qui prend son nom, Cora Vaucaire. Pour elle, il écrit notamment :  "Les jardins de Paris" (Michel Vaucaire/Philippe-Gérard), "Noms de rues" (Michel Vaucaire/Michel Emer), "Grégory" (Michel Vaucaire/Maurice Thiriet), "Frédé" (Michel Vaucaire/Daniel White, 1946), "Retour à Montmartre" (Michel Vaucaire/Georges Van Parys)... Il est également l'auteur de "C'est ma valse" (Michel Vaucaire/Rudolf Goer, 1940) pour Léo Marjane, "A la Saint-Médard" (Michel Vaucaire/Rudi Revil) pour les Frères Jacques en 1953, ainsi que de "Il a fallu" (Michel Vaucaire/Pierre Arvay, 1955) pour Yves Montand.

Il se lie d'amitié avec le compositeur Charles Dumont, avec qui il écrit en 1958 "Sophie", interprétée par Cora Vaucaire, ainsi que par Marcel Amont. La même année, sur une musique de Charles Dumont, il écrit le texte de "Envoie la musique". Cette chanson refusée par Edith Piaf est finalement interprétée par Colette Renard

L'après-midi du 24 octobre 1960, Michel Vaucaire et Charles Dumont se présentent chez Edith Piaf. Ils ont rendez-vous avec elle. Souffrante, elle les reçoit quand même, en pensant écourter l'entrevue. Elle apprécie le travail de parolier de Michel Vaucaire, mais pas les musiques de Charles Dumont. Ce dernier se met au piano et lui joue "Non je ne regrette rien" en disant les paroles. Edith Piaf lui demande de la rejouer. Elle félicite Michel Vaucaire pour les paroles et demande à Charles Dumont s'il est bien le compositeur de la musique. Elle leur aurait dit : "... C'est moi, cette chanson, c'est ma vie !". Vaucaire et Dumont restent chez elle jusqu'à vingt-trois heures. Elle les rappelle une ou deux heures plus tard pour revenir interpréter "sa" chanson devant Bruno Coquatrix. La même nuit, elle demande à Charles Dumont s'il n'a pas d'autres chansons. Il lui joue et dit "Toulon, Le Havre, Anvers". Elle apprécie la mélodie mais pas les paroles. Il est quatre heures du matin. Elle demande à l'auteur de trouver un autre texte. Michel Vaucaire lui rend à dix-sept heures le texte de "Mon Dieu". Edith Piaf enregistre "Non je ne regrette rien" le 10 novembre 1960. La chanson devient un énorme succès.

En dehors de "Non je ne regrette rien" et de "Mon Dieu", Michel Vaucaire a écrit pour Edith Piaf : "Des histoires" (musique Charles Dumont, 1960), "La ville inconnue" (musique Charles Dumont, 1960), "Les flonflons du bal" (musique Charles Dumont, 1960), "Dans leur baiser" (musique Charles Dumont, 1961),  "Marie Trottoir" (musique Charles Dumont, 1961), "C'est peut-être ça" (musique Charles Dumont, 1961) et "Fallait-il" (musique Charles Dumont, 1962).

Amateur de vieux livres, Michel Vaucaire est également écrivain et producteur d'émission de variétés pour la radio.

Michel Vaucaire décède le 18 juin 1980. 

 

Crédits des chansons à écouter ci-dessous :

Non je ne regrette rien par Edith Piaf (Michel Vaucaire / Charles Dumont), EMI Music France, SEMI, 1960 / Mon Dieu par Edith Piaf (Michel Vaucaire / Charles Dumont), EMI Music France, Méridian, 1960 / Les flonflons du bal par Edith Piaf (Michel Vaucaire / Charles Dumont), EMI Music France, Salabert, 1960 / Marie Trottoir par Edith Piaf (Michel Vaucaire / Charles Dumont), EMI Music France, Warner Chappell Music France, 1961


EXTRAITS AUDIO :
 

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM