Vigneault, Gilles

Créé le 29 septembre 2010 |
Mots clés :

(1928) - Auteur, Compositeur, Interprète

Gilles Vigneault naît en 1928 à Natashquan, au nord du Québec dans un village de pêcheurs isolé. Le jeune collégien, pensionnaire, s'ennuie, et, pour passer le temps, il écrit. Le pli est pris et jamais il ne s'arrêtera. Pendant ses études de lettres à l'université Laval de Québec il fonde une revue de poésie, fait du théâtre. Puis, jeune enseignant, il collabore à la télévision de Québec et écrit les textes de certaines émissions. Il rencontre Jacques Labrecque avec qui il enregistre, en 1959 ses premières chansons "à personnages" : "Jos Hébert" et "Jos Monferrand". Un hommage à des "gens vrais", "des gens qui n'auraient jamais vu leur nom typographié ailleurs que sur leur tombe" explique-til. En août 1960 il se produit pour la première fois en public sur la scène de La Boîte à chansons toujours à Québec. En avril 1961 il passe à Montréal, au Chat noir, avec un répertoire qui s'est considérablement étoffé. Il quitte l'enseignement et enregistre en février 1962 son premier album "Gilles Vigneault" qui remporte le Grand Prix du disque canadien avec des titres comme "Jack Monoloy" ou "La Danse à Saint-Dilon". En 1965 il écrit "Mon pays" pour le film "Il a neigé sur la Manicouagan" d'Arthur Lamothe. La chanson remporte de nombreux prix et devient pendant un temps l'hymne des indépendantistes québécois ardemment soutenus par Gilles Vigneault. Son militantisme ne l'empêche pas de parcourir le monde : la France bien sûr (l'Olympia en 1969), l'Europe et aussi le Japon. Il chante notamment "Le Doux chagrin", "Les Voyageurs", "Le Nord du nord", "Tout l'monde est malheureux". En août 1974 il se produit avec Robert Charlebois et Félix Leclerc devant 100 000 personnes à Québec. L'année suivante il crée "Gens du pays", l'une de ses plus célèbres compositions. Il produit environ un album par an jusqu'à la fin des années 1980. Durant la décennie qui suit, il sort en 1992 Le Chant du portageur, en 1996 C'est ainsi que j'arrive à toi, et en 2000, pour ses 40 ans de chansons, Voyagements. En août 2003, il sort Au bout du coeur, album qu'il présente sur scène en mars 2004 à l'auditorium Saint-Germain à Paris. Parallèlement, Gilles Vigneault publie des recueils de poésie, des contes, écrit des spectacles notamment pour les enfants, écrit des textes pour d'autres interprètes (Gilbert Bécaud, Robert Charlebois), écrit pour le cinéma quand il n'est pas lui-même l'objet de films (Miroir de Gilles Vigneault en 1972) ou de livres (Gilles Vigneault, le poète qui danse de Jean-Paul Sermonte en 1991). Infatigable défenseur de la langue française et de la francophonie, Gilles Vigneault collectionne les prix et les décorations de part et d'autre de l'Atlantique.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM