Cabaret Sauvage

Créé le 16 février 2012 |
Mots clés :

L'histoire du Cabaret Sauvage est intimement liée à celle de son directeur Meziane Azaïche. Né le 21 juillet 1955 en Algérie, il arrive en France en 1978. Depuis son plus jeune âge, il se passionne pour le cabaret. Il ouvre un premier bistrot, Le Baladin dans le XXe arrondissement de Paris et le transforme en lieu de convivialité et d’échanges. De nombreux artistes y sont accueillis, tout comme au Zéphyr, deuxième bar qu’il acquiert en 1988, dans le même quartier de la capitale.
En janvier 1993, Arthur H est le premier artiste à faire venir en France un Magic Mirror et à s’y produire dans le Parc de La Villette. Meziane Azaïche qui le connaît du Zéphyr tient le bar à sa demande.

Les Magics Mirrors, appelés également Palais des glaces ou Palais de danse, ont été construits en Belgique au XXe siècle entre les années 20 et les années 40. Ces salles itinérantes tout en bois et en tissus, étaient à cette époque l’attraction essentielle des fêtes foraines et des Ducasses (fêtes de village). L’espace d’un Magic Mirror est organisé autour d’une piste de danse circulaire en parquet. Près d’un millier de personnes (dans les plus grands) peuvent y danser, pendant que d’autres discutent et consomment dans les box ornementés de miroirs. Chaque Magic Mirror a un style particulier, ses propres fresques, mais tous sont en toile et en bois, avec du velours rouge, des miroirs, des verres de couleurs...

Meziane Azaïche tombe sous le charme des Magics Mirrors. Il en loue un en 1994 et avec l’aide de Brad Scott et du Bachibouzouk Band (contrebassiste et musiciens d’Arthur H), il monte le spectacle Cabaret Sauvage. C’est un succès avec 30 000 spectateurs en quatre mois. Il décide alors de continuer l’aventure mais en possédant son propre chapiteau. Il fait donc construire par Alex Meder (grand spécialiste et le premier qui en a restauré dès 1985) un Magic Mirror sur mesure, qui peut accueillir jusqu’à 1200 personnes debout. Il le baptise Le Cabaret Sauvage. L’inauguration a lieu le 16 décembre 1997 avec le spectacle Les Nomades Rageurs. Meziane définit sa programmation comme des « coups de cœur », toujours empreints d’une dimension métissée. Au Cabaret Sauvage se mélangent danse, musiques, théâtre, cirque... Le spectateur peut manger, boire, danser, parler, se déplacer, rencontrer son voisin de table ou soudain, près de lui, un trapéziste redescendu sur terre.

Le Cabaret Sauvage a produit depuis son ouverture des spectacles marquants : Femmes d’Algérie, Cabaret Latin de Karine Saporta, Couleurs Guinguette, Crime passionnel - Jean Guidoni , Scènes de Cirque, Les Folles Nuits Berbères, L’Eté en Fanfares, L’Eté Gitan, Ramdams du Ramadan, Copacabaret, Couleurs latines, Karmen de Goran Bregovic avec une fin heureuse, Couleurs Divas, Cabaret Remixé, Le Monde à vos pieds, Festival Celtico-Berbère, Black Summer Festival... et Barbès Café.

La salle a accueilli des artistes de tous horizons tels Keziah Jones, Daniel Darc, Sergent Garcia, PJ Harvey, Bratsch, Keren Ann, La Caravane passe, Tryo, Raoul Petite, Khaled, l’Orchestre National de Barbès, Pierpoljak, Staff Benda Bilili, The Skatalites et bien d’autres.

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM