C'est Vrai ! [L'oeuvre de Casimir Oberfeld]


14/03/2018

Découvrez ce duo d'artistes qui s'empare de l'oeuvre de Casimir Oberfeld, compositeur oublié chanté par Fernandel, Georges MiltonMistinguett et Arletty, en un temps où juif comme lui, on mourrait en déportation.

Casimir Oberfeld est le compositeur qui marqua les années 20 et les années 30 par ses musiques de revue et de films, et les succès qu'il a offert à Fernandel, Mistinguett ou Maurice Chevalier avec les chansons "Félicie aussi", "C’est Vrai" ou encore "Paris sera toujours Paris".

Ce tour de chant « C’est Vrai ! » présente les grands succès de ce compositeur oublié qui a su mettre en musique l’effervescence du Paris de l’entre-deux guerre, du cabaret en passant par la revue et le cinéma qui se fait parlant.  

Découvrez ci-dessous le teaser du spectacle C'est Vrai [L'oeuvre de Casimir Oberfeld] ou cliquez ICI

 

Communiqué de presse : 

« C’est vrai ! »

Un spectacle-hommage au compositeur Casimir Oberfeld

Mercredi 14 mars 2018 à 20h

 

A Paname un soir, C’est vrai, La Margoton du bataillon, Au fond de tes yeux, Ne me dis plus tu… Ces succès des années 30 popularisés par Fernandel, Georges Milton, Mistinguett ou Arletty ont été mis en musique par un compositeur célèbre dans l’entre-deux-guerres, Casimir Oberfeld.

Le 14 mars 2018, l’interprète Isis Ravel et l’accordéoniste Pierre Cussac présenteront leur tour de chant « C’est Vrai ! » et s’empareront à nouveau de l’œuvre de Casimir Oberfeld au Hall de la chanson – Centre national du patrimoine de la chanson pour cette création conçue en novembre 2017 lors d’une résidence Le Hall de la chanson au musée dauphinois (Isère).

Né en Pologne, Casimir Oberfeld commence à composer pour l'opérette et le music-hall, mais s'illustre surtout, dès l'arrivée du cinéma parlant, dans la musique pour le grand écran. Dans les années 1930, il signe plusieurs dizaines de musiques de films, ainsi que les chansons qu'ils contiennent, la plupart dans un registre léger de fantaisiste.

Ses interprètes à l'écran furent, entre autres, Bach ("On n' m'a pas" en 1931, "J'arrose mes galons" en 1936), Fernandel ("Faut tout prendre du bon côté" en 1935, "Barnabé" en 1938, "Je suis une petite nature" en 1939), Milton ("C'est pour mon papa" et "J'ai ma combine" en 1930, "C'est papa c'est parisien" en 1931, "Ça n' fait rien si on rigole" en 1933, "Ça n'a pas d'importance" en 1937), Arletty ("La Femme est faite pour l'homme" en 1932) ou Mistinguett ("Pour être heureux… chantez", qu’elle interprète dans Rigolboche de Christian-Jaque, et "Au fond de tes yeux" en 1936).

 

LE MERCREDI 14 MARS À 20H
 

Informations & Réservations : 01 53 72 43 00 / contact@informations.lehall.com

Tarifs : Plein 15€ / Réduit* 12€ / -26 ans 10€ / -18 ans et solidaire** 6€

* Réduit pour étudiants, demandeurs d’emploi, personnes handicapées, groupe de + 10 personnes, possesseur du Pass Culture du 19ème, possesseur Pass Education, abonnés de la Cité de la Musique et de la Villette, personnels du ministère de la Culture et de la Sacem. **Tarif solidaire : bénéficiaires du RSA, bénéficiaires du minimum vieillesse, moins de 18 ans.


 
 

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM