Voix Ferré

Le Hall de la chanson, unique Centre national du Patrimoine de la Chanson a ouvert il y a trois saisons par deux spectacles consacrés à Léo Ferré. C'était dire d'emblée l'admiration qu'il voue au poète et musicien monégasque et à sa famille, ses éditeurs (La mémoire et la mer et Semi-Méridian) qui savent si bien agir pour que son oeuvre ne reste pas lettres et notes mortes.

 

A nous artistes qui aimons former d'autres artistes, cet exemple est précieux. Et grâce aux éditions des partitions de ses oeuvres complètes nous pouvons, au-delà d'une simple mais passive adoration, célébrer ses oeuvres en les chantant selon nos interprétations diverses.
 
Par son œuvre, Ferré nous a formé à l'audace et la liberté, à la souplesse aussi d'accepter d'épouser un monde où les musiques changent pour mieux nous faire atteindre à l'essentiel message. Ce grand peintre des sentiments et des convictions a connu des inspirations de différentes couleurs selon les ciels: celui de Monaco qui l'a vu naître, ceux sous lesquels il a choisi de faire sa vie et réaliser ses désirs (Paris, l'Eure, L'Île du Guesclin en Bretagne, Perdrigal dans le Lot et enfin la Toscane en Italie...).
 
Ce qui nous touche plus particulièrement, en plus de sa poésie personnelle, c'est sa fréquentation musicale des poètes ; c'est le passeur de leurs oeuvres qu'il accepte de devenir pour nous. Grâce à lui, la fameuse petite musique du poème dont nous parlait au lycée le professeur de français est là, palpable à notre corps tout entier.
 
Car Ferré, s'il est poète, est homme de notre temps où, depuis l'apparition du Jazz et de ses descendants, le Rock ou la Pop sont des musiques qui participent du corps et non point seulement de l'intellect.
 
 
Ainsi Le Hall de la chanson veut-il, avec de jeunes artistes des Conservatoires nationaux supérieurs d'art dramatique et de musique, prendre part au centenaire de la naissance de Léo Ferré afin d'approcher l'intemporalité de son œuvre dans une soirée en deux parties : 
 

• Ses préFerrés,

un cabaret des poètes favoris de Léo Ferré qu'ils a mis en musique Baudelaire, Aragon, Verlaine, Rimbaud, René Baër, Apollinaire, Rutebeuf. 
 

Le samedi 10 septembre à 18h30

Billetterie en ligne

 
• Bal Ferré, 
un vrai bal de notre temps où les chansons les plus populaires de l'artiste seront dansées par le public lui-même sur des pas et mouvements créés pour l'événement, qui lui seront montrés en direct. Jolie môme, C'est extra, Le piano du pauvre, Le temps du tango, Paris Canaille, Monsieur mon passé... non plus entendues mais incarnées, portées corps et âme par le public sur le plancher de danse de la Villette attenant au Hall de la chanson. 
 
Le samedi 10 septembre à 20h30

Billetterie en ligne

 
Par de jeunes artistes étudiants du  CNSAD élèves du Hall de la chanson : Milena Csergo, Nacima Bekhtaoui, Théo Chédeville, Josué Ndofusu Mbemba
Direction musicale Cyrille Lehn (professeur d'écriture au CNSMDP ) 
Chorégraphies participative : Séverine Adamy 

Direction artistique et d'interprètes : Olivier Hussenet et Serge Hureau [pour Le Hall de la chanson].


LE BILLET SUIVANT VOUS DONNE ACCÈS AUX DEUX SPECTACLES DE LA SOIRÉE VOIX FERRE !

Billetterie en ligne




Label Rue du Conservatoire / Spedidam / CA IdF Mécénat
 

RÉAGISSEZ  COMMENTEZ

Donnez votre avis

Poster un nouveau commentaire

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
crédits le hall

© LE HALL DE LA CHANSON 1990 - 2017 :: Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais - 211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - 0153724300


logo MCC
NOUS
SOUTIENNENT

logo SACEM